par routlens

La ville de Differdange offre des terres à Rout Lëns

Preuve s’il en est que le projet Rout Lëns suscite l’enthousiasme de beaucoup, une certaine solidarité se tisse entre les villes voisines. L’offre de terres végétales par la ville de Differdange en est une belle illustration.

Des terres excédentaires à Differdange

Les travaux de construction des nouveaux ateliers des services techniques ont amené la ville de Differdange à excaver environ 4.000 m³ de terres agricoles.

Cette terre provient du décapage des premiers 30 cm d’un ancien champ. Il a d’emblée semblé dommage d’encombrer les décharges déjà saturées de cette belle terre arable.

Encore fallait-il prouver qu’elle était non polluée et trouver un endroit propice à l’accueillir.

Le service écologique de la ville a mandaté le bureau BioMonitor afin de procéder à l’analyse physico-chimique. Plusieurs échantillons ont été prélevés et analysés en laboratoire.

Les résultats sont sans ambiguïté, la qualité écotoxicologique des substrats est plus que satisfaisante. Il n’y a aucun risque de transfert de pollution.

La ville de Differdange a alors contacté IKO Real Estate, par le biais de la ville d’Esch-sur-Alzette, afin de proposer la valorisation de cette belle terre, avec l’accord de l’Administration de l’Environnement, dans le nouveau quartier Rout Lëns.

 

Une terre végétale qui participe au renouveau

Sur le site, nous estimons notre besoin en “terre végétale” à environ 9000 m³. Les 4000 m³ proposés par la ville de Differdange ont donc été particulièrement bien accueillis.

Pour IKO Real Estate, le volet environnemental de Rout Lëns est primordial. De nombreux espaces verts sont prévus tant sur l’espace public que dans les cœurs d’ilots privatifs. Favoriser le contact des habitants avec la nature et encourager la biodiversité est un des piliers du projet. Il a donc été décidé que les terres offertes seraient réparties sur le site lors de la phase d’aménagement paysager.

Un stockage soigné

Le transfert des terres vers Rout Lëns est prévu pour ce mois d’avril alors que leur utilisation ne pourra être effective que progressivement à compter de 2023. C’est pourquoi deux zones de 1050 m² et 950 m² ont été délimitées pour les accueillir. Elles sont implantées à 10/13m de la limite des futurs parkings.

Afin d’assurer un stockage optimal, il a été décidé de suivre les conseils de Phytolab :

  • Répartition en monticules de 2m de hauteur maximum avec talus 1/1,
  • Création de noues ou fossés en périphérie afin d’éviter la pollution de ces terres par des eaux de ruissellement éventuelles,
  • Semis de type luzerne ou messicole afin d’avoir un couvert végétal immédiat. Ceci permettra d’éviter les chardons et autres adventices qui pourraient appauvrir la terre.

Des synergies heureuses

IKO Real Estate remercie vivement la ville de Differdange d’avoir pensé à Rout Lëns pour la valorisation de ses terres.

Ce principe de créer des synergies entre les projets luxembourgeois est parfaitement aligné avec notre souhait d’encourager l’économie circulaire.

À terme, c’est tout le sud du Luxembourg qui profitera de la revalorisation du site.

Comme le geste de la ville de Differdange le montre, nous œuvrons ensemble pour le bien-être de toute la région.

Suivez l'actualité Rout Lëns